Archives de catégorie : news

Fête des musiques à Surpierre 18-20 Mai 2018

Après avoir organisé la fête des musiques de la Broye l’année passée (photos ici), nous avons le plaisir de retourner en tant que simple participant chez nos amis de Surpierre!

Le samedi, vous pourrez écouter nos musiciens et musiciennes lors du concours des solistes. Voici le récapitulatif:

Cure

  • 8h21 Castella Magali
  • 8h31 Wenger Samirah
  • 8h39 Leu Talia
  • 8h47 Tattoli Isaline
  • 15h31 Zwahlen Julie
  • 15h40 Pury Elisa
  • 15h50 Sansonnens Lorie
  • 15h59 Tattoli Nolan

Église

  • 7h41 Berger Lorine
  • 9h34 Maendly Laetitia
  • 17h32 Dyens Melvin

Auberge de Villeneuve

  • Dyens Florian
  • Tattoli Gabriel

 

Tandis que le dimanche, se produisent toutes les sociétés. Pour notre part nous jouons devant le jury à l’Auberge de Villeneuve à 11h38. Ensuite à 13h20 dans la cantine. Et pour terminer le cortège qui, nouveauté, inclus le concours de marche à son départ, soit 16h55 pour notre société.

Vous trouverez toutes les infos sur cette fête ici: http://fm2018.lyre-paroissiale-surpierre.ch/

Au plaisir de vous y rencontrer!

 

Concerts annuels les 27 et 28 avril

Le soleil étant revenu et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, nous avons le plaisir de vous annoncer nos prochains concerts annuels 2018. Comme d’habitude vous y trouverez de la musique attrayante, une présentation spéciale et de quoi satisfaire tant votre palais que votre estomac 😉 Au plaisir de vous rencontrer les 27 et 28 avril 2018 à la grande salle de Cugy!

Joyeux Noël!

Tous les membres de la fanfare paroissiale de Cugy-Vesin et de son école de musique s’associent pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année et un joyeux Noël!


Que cette période de partage vous soit profitable et apaisante!

Nous avons une pensée pour les personnes seules, malades ou en difficulté partout à travers le monde.

Souper fondue Énigmes et Mystères 23 et 24 février 2018

Notre devenue célèbre soirée Énigmes et Mystères est de retour! Nous avons le plaisir de vous divertir autour d’une bonne fondue! Elle aura lieu les 23 et 24 février 2018 à la grande salle de Cugy. Une toute nouvelle animation Énigmes et Mystères a été concoctée et vous découvrirez des acteurs plus en verve que jamais! Fichier au format pdf.

Pour vous inscrire, c’est par là que ça se passe… ou au 026 660 44 70 chez Daniel Robert.

Messe de la Sainte-Cécile 19 novembre

Venez nombreux à la messe du 19 novembre, 10h à Cugy, pour fêter la patronne des musiciennes et musiciens, Sainte Cécile! Nous nous produirons, ainsi que le chœur mixte, dans l’église pour cette célébration.

Et voici l’histoire de Sainte Cécile:

Elle vivait en Sicile, selon Venance Fortunat, et mourut pour la foi à Rome à une époque incertaine (176, 230, 220 sous Marc Aurèle ou 223 sous Alexandre Sévère). Elle aurait finalement été condamnée au martyre, après avoir converti de nombreuses personnes, dont son mari. Les actes de son martyre n’ont rien d’authentique.

Un passage de sa légende affirme qu’en allant au martyre elle entendit une musique céleste. Cette anecdote en fera la patronne des musiciens, des luthiers et des autres fabricants d’instruments de musique. On la représente avec une couronne de fleurs, symbole de virginité, un plant de lys, un instrument de musique et une épée. Elle est souvent enturbannée et richement habillée, signes d’une origine patricienne. C’est l’un des martyrs des débuts de l’Église les plus vénérés, mentionné dans le canon de la messe depuis 4962.

Sa dépouille fut retrouvée en 821 dans les catacombes de Saint-Calixte puis transférée au quartier de Trastevere, où une basilique fut construite pour l’accueillir. Lors des fouilles de 1599, le corps fut exhumé et l’on s’émerveilla de le trouver intact et dans sa position d’origine. Cet évènement contribua à renforcer l’intérêt pour l’Église primitive, qui imprégnait certains milieux ecclésiastiques et intellectuels de l’époque. Le sculpteur Stefano Maderno (1576-1636), frère de l’architecte Carlo Maderno, était présent lors de l’identification de la dépouille. L’œuvre qu’il réalisa aussitôt rend compte de cette fascination devant les témoignages de l’Église originelle.

Source